Une rentrée à l’anglaise

Les cartables sont sortis, les arbres rougissent. Et oui, l’automne est là. Alors pour lutter contre la morosoité post-été, post-vacances, post-plage ou campagne, un petit tour des expositions sur l’art anglais dans le monde. Elles sont toutes concentrées sur le spays anglo-saxons, mais promis, cet hiver, j’en trouve ailleurs…

En France :

01PARIS, Musée Jacquemart-André, Désir et Volupté à l’époque victorienne, Jusqu’au 20 janvier 2014 : Pour une fois qu’on parle de peinture victorienne en France, ne nous en privons pas. Cette exposition thématique traite la beauté avec un grand B, qu’elle soit classique, orientale ou gothique, elle incarne un idéal loin de l’industrialisation grandissante du XIXème siècle. Une exposition sensuelle mettant en valeur la collection de Pérez Simon, grand collectionneur espagnol. http://www.musee-jacquemart-andre.com/fr/evenements/exposition-desirs-volupte-lepoque-victorienne

En Grande-Bretagne :

02BRIGHTON Royal Pavilion : Turner in Brighton. Du 2 novembre 2013 au 2 mars 2014 : L’exposition a lieu suite à l’acquisition d’une aquarelle du célébrissime Turner : Brighthelmson, Sussex (1824) ; l’occasion de rappeler le séjour de Turner à Brighton et la perception de la ville par d’autres artistes à la meme époque, alors que le Royal Pavilion, lieu de l’exposition, vient d’être construit. http://www.brighton-hove-rpml.org.uk/WhatsOn/Pages/RPTurnerinBrightonnov13tofeb14.aspx

01EDIMBOURG, National Museum of Scotland : Mary Stuart, Queen of Scots. Jusqu’au 17 novembre 2013 : Elle a été Reine de France et d’Ecosse. Femme de la Renaissance, éduquée, cultivée et intelligente, Mary Stuart a dû lutter toute sa vie pour garder sa couronne face aux clans écossais indépendants. Prétendante au trône, la question est toujours posée concernant son implication dans le complot contre sa cousine Elizabeth Ière et ses pretentions sur le trône d’Angleterre. http://www.nms.ac.uk/our_museums/national_museum/exhibitions/mary,_queen_of_scots.aspx Pour en savoir plus sur l’exposition : https://unartanglais.wordpress.com/2013/08/17/mary-stuart-queen-of-scots/

LEEDS, Temple Newsam House : Northern Life and Landscape, Jusqu’au 17 novembre 2013 : Cette petite exposition retrace l’oeuvre de Julius Caesar Ibbetson (1759-1817). Artiste local, son oeuvre rassemble à la fois paysage et scenes rustiques entre vie pittoresque et vues de château. http://www.leeds.gov.uk/museumsandgalleries/Pages/templenewsamhouse/Northern-Life-and-Landscape.aspx

LEICESTER, The Guildhall : Richard III, jusqu’en 2014 : Suite à la découverte dans un parking des restes du roi le plus détesté d’Angleterre, cette exposition retrace la vie mouvementé du 3ème fils de York alors que la Guerre des Deux-Roses bat son plein. Accusé d’avoir fait tuer ces neveux, le futur Edward V et son frère Richard dans la tour de Londres, il est battu à la bataille de Bosworth (non loin de Leicester) en 1485, permettant à Henry Tudor, devenu Henry VII de monter sur le trône et de fonder sa proper dynastie, mettant fin à la lute entre York et Lancaster. http://www.leicester.gov.uk/your-council-services/lc/leicester-city-museums/exhibitions/richardiii/

06LIVERPOOL, Lady Lever Art Gallery : The Drawings of Edward Burne-Jones, Jusqu’au 12 janvier 2014 : Edward Burne-Jones est l’un des peintres les plus célèbre du courant préraphaélite aussi appelé “Aesthetic Movement”. Lors de cette exposition, on découvre 25 dessins du maître entre esquisse et veritable dessin pour le simple plaisir de dessiner. http://www.liverpoolmuseums.org.uk/ladylever/exhibitions/burnejones/index.aspx

LIVERPOOL, Sudley House : An Age of Confidence, jusqu’au 5 janvier 2014 : La 2ème moitié du XIXème siècle voit l’apparition des premières photographies. En noir et blanc, l’exposition présente les clichés de la société Bedford Lemere & Co, une des plus grandes entreprises de photographies d’architecture en Angleterre. La collection est désormais conservé par l’English Heritage. http://www.liverpoolmuseums.org.uk/sudley/exhibitions/age-of-confidence/index.aspx

LONDRES, Museum of London : The Cheapside Hoard. Jusqu’au 27 avril 2014 : Cette année, le musée de Londres nous fait découvrir un trésor de bijoux du XVI-XVIIème siècle. Découvert dans une cave du quartier de Cheapside en 1912, l’exposition rappelle l’artisanat de luxe et la vie de cour aux époques élisabéthaines et jacobéennes. http://www.museumoflondon.org.uk/london-wall/whats-on/exhibitions-displays/cheapside-hoard-londons-lost-jewels/?utm_source=sitehomebanad&utm_medium=banner&utm_term=CheapsideHoardhomebanad&utm_content=CheapsideHoard&utm_campaign=CheapsideHoardhomebanadd

NORWICH Ancient House : Thetford’s Lost Tudor Sculptures, jusqu’au 29 mars 2014 : Cette exposition s’attarde sur deux tombeaux du prieuré de Thetford réalisés pour le 3ème Duc de Norfolk et le fils illégitime d’Henry VIII, Henry Fitzroy. Non terminés, ils furent démantelés lorsque le prieuré fut fermé. L’exposition rappelle le style de l’époque Tudor ainsi que l’histoire des sculptures.

OXFORD, Ashmolean Museum : Francis Bacon – Henry Moore, Flesh and Bone, Jusqu’au 19 janvier 2014 : Déjà encensée par Le Times et l’Observer, cette exposition majeure du Royaume Unie retrace les carrières de deux des plus grands artistes de l’art occidental du XXème siècle : Francis Bacon et Henry Moore. Une des expositions mondiales à ne pas manquer !  http://www.ashmolean.org/exhibitions/baconmoore/

A noter, le Rijksmuseum d’Amsterdam présente jusqu’au 29 septembre des sculptures d’Henry Moore.

Dans le Monde :

CANADA, Art Gallery of Ottawa, David Bowie is, jusqu’au 27 novembre 2013 : Après le carton plein au Victoria and Albert Museum, le blockbuster des expositions de cette année, rétrospective d’un des plus grands musiciens de tous les temps,          voyage outre-atlantique. A redécouvrir sans modération. http://www.ago.net/david-bowie-is/

ETATS UNIS – SAN MARINO (CA) Huntington Art Gallery : Revisiting The Cottage Door : Gainsborough’s Masterpiece in Focus, Jusqu’au 2 décembre 2013. Depuis Juin 2013, l’Huntington Art Gallery propose une sélection d’œuvres de Thomas Gainsborough, d’une part en dessins (jusqu’au 23 septembre) et d’autre part par l’étude d’un des plus beaux chefs-d’œuvre du peintre : The Cottage Door (vers 1780). Catalogue disponible à la librairie du Musée du Louvre. http://huntington.org/huntingtonlibrary_02.aspx?id=13070 et http://huntington.org/huntingtonlibrary_02.aspx?id=13242

ETATS UNIS – Los Angeles (CA) The Getty Center : Canterbury and St Albans : Treasures from Church and Cloister, jusqu’au 2 février 2013 : Cette exposition rassemble tous les plus grands chefs-d’œuvre de l’art médiéval anglais, tous matériaux confondus, pour faire revivre les débuts du style anglais. http://www.getty.edu/museum/

Bonne découverte et bonne visite !

Publicités