Georgians Revealed – Entretien avec Dr Moira Goff

Avec le soutien d’Evie Jeffreys, Service Presse, British Library

Historienne de la danse du XVIIIème siècle et conservatrice-en chef des manuscrits de la période 1501-1800 à la British Library, Dr Moira Goff a accepté, pour « Un Art Anglais ? » de répondre à quelques questions :

UAA : Pourquoi avez-vous choisi d’organiser cette exposition ? Avez-vous eu l’idée depuis longtemps ?

MG : En tant que spécialiste du XVIIIème siècle, j’étais  au courant de l’anniversaire du couronnement de George I et de l’importance de la période georgienne pour notre époque actuelle. L’idée d’une exposition me traversa l’esprit il y a trois ou quatre ans.

UAA : Pourquoi avez-vous choisi de prendre le point de vue des classes moyennes ? Est-ce un sujet qui avait été étudié avant ou cette exposition marque-t-elle le début de futures recherches ?

MG : Mes lectures concernant l’époque georgienne m’ont montré l’importance des classes moyennes dans les changements qui apparurent à ce moment-là. Il y a eu de nombreuses excellentes recherches académiques  concernant cette période ainsi que sur les thèmes que nous traitons dans l’exposition et je voulais rendre ces idées accessibles à un plus grand public. De plus, je voulais aussi que les visiteurs comprennent l’importance de la culture imprimée. Les documents imprimés que nous présentons sont une part de l’information à diffusion majeure au XVIIIème siècle jusqu’au début du XIXème siècle – l’équivalent d’internet aujourd’hui.

UAA : Quel est, selon vous, le passe-temps  le plus important qui apparait à cette époque ?

MG : Le gout et la mode sont tous deux des concepts très importants aujourd’hui. Ils se développèrent et devinrent de fortes influences à partir du XVIIIème siècle. Ils guident de nombreux aspects de nos vies aujourd’hui – nos maisons, ce que nous portons, ce que nous mangeons, où nous allons en vacances et les loisirs que nous apprécions. Plus particulièrement, nos commerces modernes et notre expérience du shopping se développèrent pendant l’époque georgienne et je pense que ceci est très signifiant.

UAA : Quelle est la plus grande célébrité de l’époque georgienne ? Est-il/elle votre préféré ? Si non, qui est-il/elle ?

Une des plus grandes célébrités était l’acteur David Garrick (1717-1719, ndlr). Non seulement il a attiré d’importantes foules lors de ses performances dans des rôles comme Hamlet, mais il a aussi compris l’importance de la publicité à travers la diffusion de portraits, de critiques et rumeurs. Je l’admire beaucoup, mais je suis plus attirée par des personnalités telles que Fanny Burney (1752-1840 ndlr). Cette romancière était une célébrité malgré elle grâce à la très grande popularité de ses romans. Elle appartenait à un cercle qui incluait d’autres grandes célébrités de son temps, comme Samuel Johnson (ndlr) et sir Joshua Reynolds (ndlr). Son journal intime (dont nous avons eu l’accès que récemment) tout comme ses romans révèlent une sensibilité tout à fait moderne.

Fanny Burney. Cecilia. 3rd ed. London, 1783 c British Library Board

La British Library présente une copie de Cecilia, or Memoirs of an Heiress, pour al 1ère fois publié en 1782 dans l’exposition « Georgians Revealed ».

 

Propos recueillis  par Céline Cachaud, rédactrice-en-chef.

 

Publicités