Agenda Automne 2014 : Des Tudors, des Georgiens et des femmes…

Cette année, notre programmation ne concerne pas l’actualité mais plutôt un coup de cœur personnel. Ainsi, nous nous pencherons sur les Tudors et la Renaissance à partir des dernières trouvailles outre-manche. Pendant ce temps, le monde du musée continue de vivre ; vous trouverez donc ci-dessous un petit condensé des expositions à voir dans le monde sur l’art anglais. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’outre les nombreuses expositions sur la Grande Guerre (au moins une par ville), c’est que les Georgiens sont toujours à l’honneur en cette fin d’année.

 

FRANCE

00
Portrait de Charles William Bell, Sir Thomas Lawrence, 1798, huile sur toile, 76,5x64cm, musée du Louvre

Quimper, musée des Beaux-Arts, De Gainsborough à Turner. L’âge d’or du paysage et du portrait anglais dans les collections du musée du Louvre :

Après avoir fait une halte au nouvellement ouvert musée de Valence, les collections britanniques du musée du Louvre voyagent jusqu’en Bretagne et présentent toujours la même collection de peintures ainsi qu’un fond renouvelé d’estampes. La totalité des œuvres présentées à Valence et à Quimper sont présentées dans le catalogue. Du 23 octobre 2014 au 26 janvier 2015
http://www.mbaq.fr/expositions/en-cours/article/prochainement/backto/accueil/

 

LONDRES

01
Salisbury Cathedral from the Bishop’s Ground, 1823, huile sur toile, V&A

Victoria & Albert Museum, Constable, the Making of a Master :
Cette année le V&A revient sur la genèse d’un des plus grands artistes anglais de tous les temps. John Constable, connu surtout pour ses études de ciel et ses paysages pittoresques, nous embarque pour un voyage autour de l’Angleterre. Au menu, la formation de ce maitre, ses influences et sa technique et des comparaisons avec les grands maitres du paysage qu’il étudia assidument. Du 20 septembre 2014 au 11 janvier 2015. http://www.vam.ac.uk/content/exhibitions/exhibition-constable-the-making-of-a-master/

02Tate Britain, The EY Exhibition: Late Turner – Painting Set Free :
D’un côté la formation d’un maitre, et de l’autre côté les dernières années d’un autre. Turner est particulièrement mis en valeur cette année, avec notamment l’arrivée d’ici novembre 2014, du biopic, réalisé par Mike Leigh. L’exposition présente certains de ses plus grands chefs d’oeuvre, notamment à la suite de son voyage en Italie, mais aussi des œuvres qui de son temps furent incomprises et mal-jugées. Du 10 septembre 2014 au 25 janvier 2015. http://www.tate.org.uk/whats-on/tate-britain/exhibition/ey-exhibition-late-turner-painting-set-free

03
Henry VIII, atelier d’Hans Holbein le Jeune, 1540-50, National Portrait Gallery

National Portrait Gallery, The Real Tudors: Kings and Queens Rediscovered :
Avant que l’exposition ouvre au Palais du Luxembourg en mars prochain, les Tudors font l’objet d’un accrochage spécifique au musée du Portrait, l’occasion de diffuser les dernières découvertes et recherches sur ces magnifique portraits. Du 12 septembre 2014 au 1er mars 2015.

http://www.npg.org.uk/whatson/display/2014/the-real-tudors-kings-and-queens-rediscovered.php

04Museum of London, Sherlock Holmes. The Man who never lived and will never die :
L’une des figures les plus marquantes de la littérature anglaise fait désormais l’objet d’une exposition au musée de Londres. Indubitablement lié à la ville, l’exposition tourne autour de différentes questions : qui est Sherlock Holmes ? Pourquoi est-il si fascinant ? Aussi, elle rappellera les nombreuses adaptations cinématographiques, théâtrales et télévisuelles de ce héros so british. Du 17 octobre 2014 au 12 avril 2015. http://www.museumoflondon.org.uk/london-wall/whats-on/exhibitions-displays/sherlock-holmes/

Sir John Soane’s House Museum, Face to Face: British Portraits from the Clifford Chance Art Collection :
C’est une de ses collections dont on ne connait presque rien qui se dévoile dans une des maisons les plus atypiques de Londres. 40 œuvres d’art quasiment inconnues du public nous donne une idée du développement du portrait anglais par les imprimeurs du Xxème au début du XXIème siècle. Au programme, des impressions de Hogarth, David Hockney ou encore Patrick Caulfield. Une exclusivité majeure! Du 10 octobre 2014 au 24 janvier 2015
http://www.soane.org/exhibitions/face_to_face

(c) City of London Corporation; Supplied by The Public Catalogue Foundation
The Opening of Tower Bridge, London, 30 June 1894, William Lionel Wyllie, 1894-1931, huile sur toile, 122x213cm, City of London Corporation (Guildhall Art Gallery)

Guildhall Art Gallery , 120 Years of Tower Bridge (1894-2014) :
En lien avec les célébrations du 120ème anniversaire de l’inauguration du Tower Bridge, l’un des monuments les plus célèbres de la ville, connu pour son pont à bascule, la Guildhall Art Gallery revient sur 120 ans de représentation du pont, thème d’inspiration des artistes jusqu’à aujourd’hui. Photographies, gravures, dessins et peintures, tous types de médias sont représentés. Du 13 octobre 2014 au 5 janvier 2015
http://www.cityoflondon.gov.uk/things-to-do/visiting-the-city/attractions-museums-and-galleries/guildhall-art-gallery-and-roman-amphitheatre/Pages/120-Years-of-Tower-Bridge.aspx

06
Jeunes filles grecques cueillant des galets, Lord Frederic Leighton, 1871, Collection Simon Perez

Leighton House Museum, A Victorian Obsession: The Pérez Simon collection :
Après Paris et Madrid, la collection de peinture victorienne de Simon Pérez se déplace au sein d’un des lieux les plus victoriens de Londres, le Leighton House Museum. Pour ceux qui ont raté l’exposition de l’automne dernier, vous pouvez donc vous rattraper en découvrant les chefs d’œuvre d’une collection phare et importante pour l’art victorien. Du 14 novembre 2014 au 29 mars 2015
http://www.rbkc.gov.uk/subsites/museums/leightonhousemuseum/avictorianobsession.aspx

 

ANGLETERRE

07Bath, One Royal Crescent, Portrait of a Lady ? Ruin & Reputation in the Georgian Era :
Déjà ouverte depuis le printemps dernier, cette exposition revient sur le portrait féminin dans l’Angleterre georgienne. Présentant une sélection de gravures en mezzotinte, l’exposition couvre toutes les classes sociales et s’interroge sur le statut de la femme au XVIIIème siècle.Jusqu’au 14 décembre 2014
http://no1royalcrescent.org.uk/whats-on/exhibitions/

08The Holburne Museum, High Spirits: The Comic Art of Thomas Rowlandson :
Après avoir régalé les visiteurs d’Holyroodhouse (Ecosse), l’exposition des collections royales se déplace à Bath jusqu’en janvier prochain, revenant sur la carrière d’un des plus célèbres caricaturistes de l’Angleterre georgienne. Son art concernait alors de nombreux sujets sociaux, politiques et économiques. A savourer ! Du 27 septembre 2014 au 25 janvier 2015
http://visitbath.co.uk/whats-on/the-comic-art-of-thomas-rowlandson-p1638213
http://www.royalcollection.org.uk/exhibitions/high-spirits-the-comic-art-of-thomas-rowlandson

09
La Mort du Cardinal Beaufort, Caroline Watson d’après Sir Joshua Reynolds, 1792

Cambridge, Fitzwilliam Museum, Caroline Watson and Female Printmaking in Late Georgian England :
Les femmes sont encore à l’honneur dans cette exposition, tout comme l’époque georgienne. En effet, jusqu’à la fin de l’année, le Fitzwilliam Museum s’intéresse à la carrière de Caroline Watson (1760-1814), considérée comme la première femme graveuse. Son œuvre est accompagné d’une sélection d’autres gravures réalisées par d’autres femmes contemporaines de l’artiste. Du 23 septembre 2014 au 4 janvier 2015
http://www.fitzmuseum.cam.ac.uk/whatson/exhibitions/article.html?4694

10Leicester, King Richard III Visitor Centre, King Richard III: Dynasty, Death and Discovery :
Le centre sur Richard III près de l’endroit où le corps a été découvert sous un parking de Leicester est enfin ouvert, présentant un , sur le court règne de Richard III, dernier roi Plantagenêt, sa mort et sa redécouverte. www.kriii.com

11
Sunset on Wet Sand, J.M.W. Turner, 1845, crayon et aquarelle sur papier, Whitworth Art Gallery

Manchester, Whitworth Art Gallery, Watercolours :
La Whitworth Art Gallery, musée faisant partie de l’Université de Manchester, est mondialement réputée pour sa collection d’aquarelles dont elle présente les plus belles pièces dans cet accrochage spécial. Entre autre est présentée une sélection des 266 aquarelles et dessins de très haute qualité, offerts par John Edward Taylor entre 1892 à 1912. Parmi les artistes représentés : Turner, William Blake et John Robert Cozens. A voir jusqu’à l’automne prochain. http://www.whitworth.manchester.ac.uk/whatson/exhibitions/watercolours/

Oxford, Ashmolean Museum, The Eye of the Needle. English Embroideries from the Feller Collection :
Pour la première fois, la collection de broderies du XVIIème siècle sont à voir jusqu’en octobre accompagnés d’une sélection de broderies de l’Ashmolean lui-même. Cette exposition confirme la position de l’Angleterre en tant que terre d’excellence de l’art du textile en Europe, la broderie étant un art très apprécié depuis le Haut Moyen Age jusqu’encore aujourd’hui. De très beaux trésors à découvrir donc. Jusqu’au 12 octobre 2014 http://www.ashmolean.org/exhibitions/eyeoftheneedle/

13Salford, Ordsall Hall, The Tudor Child: Clothing and Culture from 1485 to 1625 :
Cette petite exposition, située à Orsall Hall, dans les environs de Manchester, présente une sélection de costumes réalisés par l’équipe de Tudor Tailor à la suite de recherches pour leur livre « Tudor Child ». De belles reconstitutions à découvrir avec une sélection de portraits illustrant la réflexion de cette expo sur la place de l’enfant dans la société Tudor. Du 12 octobre au 1er février 2015 http://www.salfordcommunityleisure.co.uk/culture/ordsall-hall/exhibitions/future-exhibitions
http://www.tudortailor.com/news/the-white-lady-plays-host-to-the-tudor-child/

 

PAYS DE GALLES :

$$$-WILSON A65 300dpi/A3-0
Ceyx and Alcyone, Richard Wilson, 1768, huile sur toile, National Museum of Wales

National Museum of Wales (Cardiff), Richard Wilson (1714-1782) and the Transformation of European Landscape Painting :
Cette exposition retrace la vie d’un des plus grands artistes gallois, Richard Wilson, peintre de paysage de génie qui influença grandement sur l’art du paysage en Europe et sur la carrière des génies tels que Constable et Turner. En effet, ce dernier est l’un des premiers à donner du sens, du sentiment, une humeur à ses paysages, faisant de ces peintures un genre à par tentière avant l’apogée du paysage anglais. Cette exposition fut réalisée avec le concours du Yale Center for British Art. Jusqu’au 26 octobre 2014
http://www.museumwales.ac.uk/whatson/?event_id=7232

 

MONDE :

15
Margaret More (1505-44), femme de William Roper, Hans Holbein le Jeune, 1535-36, velin sur carte, 4,5cm de diamètre, Metropolitan Museum of Art (donation Rogers, 1950)

New-York, Metropolitan Museum of Art, In Miniature :
Nous, Nicholas Hilliard et Isaac Oliver on adore. Alors on vous parle de cette expo que la miniature française et anglaise, aussi appelée « limning » en anglais. On vous en reparle pour notre programmation spéciale « Tudor Renaissance ». Entre temps, si vous allez à New-York, ne la ratez pas! Jusqu’au 31 décembre 2014
http://www.metmuseum.org/exhibitions/listings/2014/in-miniature

Rendez-vous en 2015 pour un nouvel agenda!

Publicités