Freddie Mercury, 24 ans après

Par Mélie Louys

image 1
Freddie Mercury, The Supersonic Annual, 1977, collection de Zandra Rhodes (Google Images)

 »Un magicien »,  »une reine »,  »intemporel »,  »une star »,  »quelqu’un qui savait transmettre des sentiments »,  »hors du commun »…

Tant de mots pour décrire cet homme, et en même temps trop peu. J’ai recueilli quelques témoignages de personnes en leur demandant ce que dégageait Freddie Mercury, ce qu’il représentait pour eux, afin de lui rendre hommage. Décédé d’une pneumonie à l’âge de 45 ans, le 24 novembre 1991, ce grand homme a beaucoup apporté à la culture britannique, à la musique et au monde en général.
Il était compositeur, chanteur et musicien de renom, il a chanté en groupe, en solo, du rock, de l’opéra, de la pop, … Avec au moins 700 concerts à son actif, il peut être qualifié de showman, de véritable bête de scène ! Dans un blog qui met en valeur l’art anglais, il est temps de rendre hommage à l’un des musiciens britannique les plus importants et influents de tous les temps.

image 2
Capture tirée du clip The Bohemian Rhapsody, 1981, Crédit Ed Insight

Farrokh Bulsara, de son petit nom, a commencé sa vie et ses études en Inde, près de Bombay. En parallèle de ses études, il apprend le piano. C’est à cette époque qu’il fait ses premiers pas sur scène et qu’il donne quelques représentations avec son premier groupe, The Hectics. Il commence alors à utiliser le pseudonyme Freddie.
Vers 1964, lorsque le Zanzibar devient indépendant du Royaume-Uni, lui et sa famille émigrent près de Londres. Freddie, après avoir étudié à l’école polytechnique d’Isleworth, entra au Ealing College of Art qui dispensait des cours d’art graphique. Il y a obtenu son diplôme en 1969. Mais surtout, il commence à se forger une culture musicale qui sera très présente dans ses compositions, avec des artistes comme Jimi Hendrix, The Beatles, Elvis Presley à qui il rendra hommage plus tard en reprenant un de ses titres,  »Crazy Little Things Called Love ».
Enfin, Freddie Bulsara rencontre Brian May et Roger Taylor pour la première fois en 1969. Après avoir changé de groupe de nombreuses fois, Queen tel que nous le connaissons (avec John Deacon en plus) se forme en 1971. C’est Freddie Mercury qui dessine l’armoirie du groupe, mettant à profit ses talents d’illustrateur acquis au Ealing Colleg of Art, un Q avec une couronne en son centre, entouré des signes du zodiaque des 4 membres du groupe.

image 7
Logo de Queen, réalisé par Freddie Mercury, Couverture de Queen, 40 ans de légende

Freddie Bulsara devient alors Freddie Mercury.
C’est alors que le succès commence. Les disques s’enchaînent avec leurs récompenses, les clips vidéos, les concerts, la collaboration avec les grands chanteurs de l’époque comme David Bowie sur le titre  »Under Pressure ». Avec plus de 25 millions d’albums vendus dans le monde, Queen devient un des plus grands groupe de rock.
Malgré cela, tout n’est pas très bien reçu, voir perçu par le public, sa musique est jugée comme trop étrange, ne rentrant pas dans les cases. Par exemple Bohemian Rhapsody (sortie il y a déjà 40 ans!), est la première chanson du genre, un mix de tous les styles, allant de l’opéra au hard rock, sans structure ni refrain. Elle a été enregistrée au départ seulement entre eux, et ce titre n’aurait jamais dû passer sur les ondes radio, car trop long et trop différent de ce qui se faisait à l’époque. Et pourtant ces 6 »07 nous font encore rêver et vibrer aujourd’hui et restent un grand classique du rock !

image 3
Photo ayant servi pour la pochette de l’album Queen II, 1974

Il était aussi un personnage critiqué et controversé pour ses choix musicaux, ses tenues extravagantes, son orientation sexuelle.
A ce propos, il fut marié un temps avec Marie Austin, puis ils se séparèrent en bons termes. Freddie Mercury passa le reste de sa vie en compagnie de Jim Hutton, après avoir fait son coming-out, ce qui était encore précurseur pour l’époque.
Au milieu de sa carrière au sein du groupe Queen, Mercury abandonne sa crinière et se laisse pousser la moustache, pour arborer un tout nouveau look, suivant la mode du « nouveau clone » adoptée par les homosexuels de l’époque. Un nouveau look qui lui a permis d’affirmer son homosexualité et qui essuya de nombreuses critiques. Ce look faisait partie intégrante de son personnage. Sur scène, il se déguisait et devenait très extraverti et extravagant. Cependant, il semblerait qu’il ait été bien plus réservé en privé.

«Quand je monte sur scène, je deviens parfaitement extraverti, mais au fond, je suis un homme radicalement différent », Freddie Mercury

image 4

Pour ce qui est de ses choix en matière de tenues extravagantes, on peut citer le clip de la chanson  »I Want to Break Free », censuré dans de nombreux pays car tous les membres du groupe se sont travestis en femmes ! Pourtant ils sont si mignons avec leurs jupes et leurs couettes !

image 5
Capture du clip « I Want to Break Free », Queen, 1984

Freddie Mercury était un perfectionniste, aussi bien lors des séances de composition et d’écriture que lors des tournages de vidéo clips. Notammentdans l’un de ses derniers clips,  »I’m Going Slighty Mad », Mercury revoie en détail avec chacun des membres chaque mouvement et jeu de scène. Il dirige lui même les enregistrements de chansons en studio et reprend chaque piste et voix pour que le morceau soit le plus proche possible de ce qu’il a en tête.

image 8
Freddie Mercury en Studio, in Queen, 40 ans de légende (p66)

Il faut aussi évoquer ses deux albums solo, qu’il a sorti en parallèle de son travail avec Queen. Il y a d’abord Mr. Bad Guy en 1985 et Barcelona en 1988. Dans cet album, il a collaboré avec la cantatrice Montserrat Caballé sur le titre ‘Barcelona’, afin de rendre hommage à l’amour qu’il portait pour l’opéra et aussi pour mettre en valeur une autre facette de ses capacités vocales. Ce fut l’un de ses plus grands succès en solo.

L’Angleterre est réputée pour ses groupes musicaux légendaires, qui continuent à nous faire chanter, danser et vibrer, Queen en fait partie.
Sur le plan culturel, Freddie Mercury a été récompensé à titre posthume aux Brit Awards de 1992 pour contribution exceptionnelle à la musique britannique et le groupe pour le single  »These Are the Days of Our Lives ». Freddy figure même dans la liste des plus grands chanteurs de tous les temps du magazine Rolling Stones. Dès l’année qui a suivi sa mort, des concerts ont été organisés par les membres de Queen, d’autres plus tard, pour lui rendre hommage, pour célébrer ce qu’il était, ce qu’il a fait et ce qu’il nous a laissé.
Freddie Mercury nous a aussi apporté beaucoup au quotidien. Selon une étude récente,  »Don’t Stop Me Now » (écrite en 1979), serait en tête du classement des chansons qui mettent de bonne humeur ! Alors vite, allez la réécouter ou la découvrir pour faire le plein de joie et de bonne humeur pour rendre hommage à cet homme d’exception !

Singer Freddie Mercury dressed as a King during a performance with his group Queen at Wembley Stadium in London, 15th July 1986. (Photo by Dave Hogan/Getty Images)
Freddie Mercury habillé en roi pendant sa performance avec Queen au Wembley Stadium à Londres, le 15 juillet 1986. (Photo by Dave Hogan/Getty Images)

 »Je ne serai pas une rock star. Je serai un légende ! » Freddie Mercury

Bibliographie :
Queen, 40 ans de légende, 2012
http://www.metronews.fr/info/c-est-scientifique-don-t-stop-me-now-de-queen-est-la-chanson-qui-rend-heureux/moiv!h9WdTavZ0HSZk/
http://www.brits.co.uk/videos/video/1388

Publicités