Les outils de la recherche en histoire de l’art britannique

Un précis des outils utilisés pour la rédaction des billets du blog…

Il y a près de deux ans, je vous avais parlé des formations disponibles pour ceux et celles qui souhaitent se spécialiser dans l’étude de l’art britannique. Comme je vous l’avais alors mentionné, ce domaine est encore très peu étudié, surtout pour la période médiévale et moderne, et les possibilités sont donc presque illimitées. À présent, je souhaiterais vous exposer quelques outils très utiles pour poursuivre ces recherches. En commençant ce blog, je partais principalement de mes cours de l’Ecole du Louvre  n’ayant pas de connaissances véritables sur les ouvrages de référence ou encore les sites incontournables. Tous ces tips, vous les trouvez à présent dans ce billet.
Illustration : The Illustrated London News, n°1, 14 mai 1842. Source : Wikipedia

Quelques incontournables

Chez vous, ces quelques ouvrages vous sauveront la vie en cas de panne d’inspiration ou dans le cas d’une recherche inopinée. Après il y a toujours Google…
  • Un dictionnaire français anglais : en livre ou en ligne, comme vous voulez, mais toujours l’avoir à portée de main.
  • La peinture anglaise 1260-1960 de William Gaunt : un incontournable et l’un des rares ouvrages sur l’art britannique traduit. Si vous ne l’avez pas, courez l’acheter !
  • Le site D’Outre-Manche du musée du Louvre : établi en 2009 et malheureusement pas réinvesti depuis, ce site, réalisé en partenariat avec le Paul Mellon Centre for Studies in British Art, est un catalogue en ligne des œuvres britanniques conservées dans les collections publiques françaises qui mérite vraiment d’être connu et reconnu
  • Le catalogue d’exposition des collections britanniques de l’Institut de France : Catalogue d’exposition menée en 2004 par Olivier Meslay, il reste une référence pour la connaissance des collections britanniques en France et les rapports culturels avec nos voisins.

Des bibliothèques

On pourrait penser qu’étudier l’histoire de l’art britannique (voire américain) en France serait vraiment compliqué voire impossible. En réalité, il existe des bibliothèques où vous pourrez trouver un certain nombre d’ouvrages sur la culture et l’art britanniques.
La bibliothèque des Grands Moulins – Université Paris-Diderot
Ouverte à tous, cette grande bibliothèque universitaire présente un fond développé par l’UFR des Etudes anglophones de l’université de Paris-Diderot. Bien que de nombreux livres auront trait à la littérature et culture britannique majoritairement, vous trouverez aussi un fond assez important d’ouvrages sur l’histoire de l’art britannique.
La bibliothèque nationale de France
Oui, à la BnF, il y a un très grand fond d’histoire de l’art, surtout en bibliothèque de recherche. Motivée, vous pourrez y accéder temporairement en licence, et de manière permanente à partir du Master. En outre, la BnF présente aussi une bibliothèque numérique, Gallica, sur laquelle on tombe parfois sur des pépites. Vérifiez donc sur le catalogue général si votre ouvrage n’y est pas.
La bibliothèque de la Terra Foundation for American Art
Hébergée avec la bibliothèque de la Fondation Custodia, cette bibliothèque de recherche présente un important fond sur l’art américain post-colonial principalement.
Des bibliothèques numériques

Les Anglo-Saxons sont très en avance sur nous à ce sujet. Ainsi, de nombreuses plateformes vous proposent un très grand nombre d’ouvrages anciens et récents sur l’art et la culture britannique. Nous vous conseillerons quelques uns :

  • Internet Archive : la référence, vous y trouverez plusieurs millions d’ouvrages dont de nombreux catalogues de collections particulières.
  • JStor : pour les articles de revues scientifiques. Avec un compte gratuit vous pouvez lire un nombre réduit d’articles et les enregistrer sur votre étagère pendant 15 jours.
  • Met Publications : le Metropolitan Museum of Art de New-York à mis à la disposition des lecteurs une grande partie de ses publications depuis 1954. Les plus récentes renvoient vers la boutique du site
N.B. N’oubliez pas de consulter le Sudoc, métacatalogue des bibliothèques françaises pour vérifier si votre ouvrage n’est pas disponible dans une bibliothèque proche de chez vous.
Sur le blog de la Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, vous trouverez aussi les contacts de nombreuses bibliothèques d’art susceptibles de vous accueillir suivant votre spécialité http://blog.bibliotheque.inha.fr/fr/guide-bibliotheques.html

Mettre en place une veille documentaire

Pour en savoir plus sur ce qui se passe dans le monde de l’art, n’hésitez pas à consulter régulièrement les sites qui vous tiendrons au courant des développements de la recherche outre-Manche et/ou outre-Atlantique. N’hésitez pas aussi à les suivre sur leurs réseaux sociaux et inscrivez-vous à leurs newsletters pour ne rien rater des dernières actualités. Voici une sélection de sites susceptibles d’être intéressants. À vous de compléter avec vos propres références selon votre sujet de spécificité :

Une base iconographique de référence : Art UK

Anciennement appelé BBC Paintings, Art UK est un portail qui vous donne accès à de nombreuses collections picturales des musées anglais. Vous y trouverez aussi les collections royales et gouvernementales. Les photos sont de très bonnes qualité et les notices généralement complètes. Le site est aussi assez intuitif avec une recherche simple en plein texte. En vous créant un compte, vous pouvez réaliser des albums d’oeuvres, insérer vos notes personnelles ou encore enregistrer vos recherches.
À cette base, n’hésitez pas à consulter les bases iconographiques des musées dans lesquels sont conservés les œuvres d’art cherchées. Sur certains sites, comme la Tate, vous pourrez accéder à partir d’une œuvre d’art à une biographie de l’artiste concerné. La plupart des notices vous renvoient vers des ressources bibliographiques ; c’est le cas du V&A, des collections royales britanniques, du British Museum etc. Cela dépend cependant des notices. N’hésitez pas aussi à vous créer des comptes sur leur site de reproduction d’images. À titre privé ou pour une utilisation académique, vous pourrez obtenir les photos en haute définition et gratuitement.

Les ouvrages de référence en histoire de l’art chez Oxbridge

Il est bien connu que chaque université, chaque professeur, et plus généralement chaque pays, a une manière d’étudier l’histoire de l’art. Ainsi, en France, il est difficile d’avoir fait ses études sans avoir entendu parler d’André Chastel pour n’en citer qu’un. En Angleterre aussi, il y a des classiques. Le site d’Oxbridge, dédié à la préparation aux concours des deux grandes universités britanniques, Oxford et Cambridge, ont mis en ligne une sélection d’ouvrages à avoir lu et connaitre avant de s’embarquer pour la grande aventure universitaire. Certains de ces titres sont des références mondiales et incontournables. Les avoir lus peut vous donner aussi une idée de la manière dont réfléchissent les historiens modernes et leur culture historiographique.
La liste de ces outils n’est pas exhaustive. Ainsi, si vous aussi vous avez des sites,ouvrages ou lieux de prédilection, partagez-les avec nous !
Céline Cachaud
Rédactrice-en-chef
Publicités