Newsletter #5

Chaque semaine, une archive du blog, une oeuvre, et une lecture en ligne, et plus si affinités…

Semaine du 02 au 08 octobre 2016

L’événement de la semaine : l’ouverture de l’exposition Oscar Wilde au Petit Palais
Mercredi dernier s’est ouverte la première retrospective dédiée à l’un des écrivains les plus célèbres de tous les temps. Auteur du Portrait de Dorian Gray Oscar Wilde est surtout connu pour ses démêlés avec la justice à cause de son homosexualité ouvertement affichée dans une Angleterre victorienne encore très puritaine. Mort à Paris en 1900, il était temps qu’une rétrospective lui soit consacrée. Retrouvez prochainement notre compte-rendu de l’exposition.
Entre temps, vous pouvez vous inscrire au MOOC de la Sorbonne qui débutera le 27 octobre prochain
wilde_exposition_petit_palais
Affiche de l’exposition « Oscar WIlde, l’impertinent absolu ». Crédits Petit Palais
L’archive de la semaine : Buckingham Palace, le français
Les visites annuelles du palais de la reine d’Angleterre sont désormais closes ; vous pouvez donc vous rattraper en (re)découvrant l’histoire de la plus française des résidences royales à travers ce billet qui est aussi un des articles les plus lus du blog.
Pour aller plus loin, vous pouvez découvrir le palais en photos sur le compte Flickr de la monarchie britannique ou encore en apprendre plus sur Georges IV, le roi à l’origine de l’architecture actuelle de Buckingham Palace.
Buckingham Palace Grand Staircase. MUST CREDIT: Derry Moore/ Royal Collection © 2008, Her Majesty Queen Elizabeth II. SHD TRAVEL MARCH 2 LONDON
Le Grand Escalier de Buckingham Palais. Crédits: Derry Moore/ Royal Collection © 2008, Her Majesty Queen Elizabeth II
L’oeuvre de la semaine : la chape de Steeple Aston
Aussi ouverte depuis vendredi, l’exposition Opus Anglicanum au Victoria & Albert Museum, vous plonge dans l’une des arts les plus célèbres de l’Angleterre médiévale, la broderie d’or et de soie. On en profite donc pour vous présenter ce chef d’oeuvre, la chape de Steeple-Aston. Prêtée à l’occasion de cette exposition, elle va l’objet d’importantes études et restaurations afin de pouvoir enfin être présentée pour cette exposition. Réalisée vers 1330-1340, il s’agit d’un des rares vêtements ecclésiastiques anglais conservés à ce jour. Elle est ornée de broderies représentant de nombreux saints sont sainte Marguerite et le dragon ou encore saint Thomas. Ces broderies sont stupéfiantes par leur réalisme, possible que grâce à une technique aboutie et des artisans de premier ordre.
La lecture de la semaine : Miniare, le projet du Fitzwilliam Museum sur l’enluminure médiévale
On reste au Moyen Age cette semaine avec la présentation du projet Miniare, dont l’exposition Colour est ouverte au Fitzwilliam Museum jusqu’au 30 décembre prochain.
A l’aide de techniques non-invasives, ce projet de recherche a permis de développer les connaissances concernant les techniques et les matériaux employés au Moyen-Age pour peindre les splendides enluminures qui illustraient les divers livres de prières.
Au delà de l’expositiion, une conférence internationale aura lieu les 8 et 10 décembre prochains pour mettre en lumière les dernières découvertes.
Lettrine, Sources : Miniare.org
Lettrine, Sources : Miniare.org
En bref
La découverte de la bible de John Knox : Il s’agit d’une bible bilingue en latin et hébreux, publiée en 1546. On y retrouve une signature du réformateur écossais, datée de 1561. Pour en savoir plus. La bible est aujourd’hui conservée dans les collections patrimoniales de la bibliothèque de l’Université de Glasgow
Publicités